iPhonologie.fr

Menutitle>Menu

Le HEIF va remplacer le JPEG Deux fois moins d’espace et de nombreuses possibilités

Apple va adopter le HEIF pour ses appareils. Ce nouveau format ouvre de nouveaux horizons. Toutefois, l’avenir du JPEG n’est pas encore menacé

Le JPEG, 25 ans de bons et loyaux services

En 1992, Pierre Bérégovoy a remplacé Édith Cresson en tant que premier ministre, Microsoft a lancé Windows 3.1 et les experts en photo numérique ont créé le format d’image JPEG. Les deux premiers appartiennent maintenant à l’histoire. Pourtant, un quart de siècle plus tard, le JPEG occupe encore une place importante dans notre quotidien, une longévité remarquable au vu de l’évolution rapide du secteur.

Apple estime qu’il est temps de changer, l’entreprise américaine a ainsi annoncé lors de sa dernière conférence consacrée aux développeurs l’adoption d’un nouveau format pour ses appareils : le High Efficiency Image Format (HEIF) littéralement Format d’image à haute efficacité. En effet, à qualité égale, une image HEIF occupe deux fois moins d’espace qu’une image JPEG tout en étant plus claire et plus colorée.

Comprendre la technique de compression HEIF

Le HEIF utilise la technologie de compression vidéo appelée HEVC (High Efficiency Video Coding) qui a été conçue par Motion Picture Experts Group. Depuis 1988, ce groupe de spécialistes améliore les techniques de codage pour faciliter le stockage et la lecture des vidéos. Plusieurs normes MPEG ont ainsi vu le jour.

La méthode utilisée pour le HEIF est similaire au JPEG mais elle est plus poussée. Alors que le JPEG brise une image en plusieurs blocs et les comprime en appliquant une formule mathématique, le HEIF améliore le système en comparant les blocs et enregistre seulement la différence, ce qui nécessite moins d’espace de stockage. Cette promesse est loin d’être une simple formule marketing. Dans un post sur le blog spécialisé 500px, Kelly Thompson, une spécialiste reconnue, souligne que selon les images le gain est parfois plus important.

Le format HEIF va moderniser la photographie

Plus qu’un format léger et pratique, le HEIF est un conteneur qui peut contenir beaucoup plus qu’une simple image. Il s’agit d’un excellent moyen pour stocker une image animée comme les Live Photos et il facilite la combinaison des images mobiles et fixes. Grâce à sa légèreté, il est possible d’intégrer une transcription et des effets sonores.  Vous pouvez ainsi donner libre cours à votre créativité, en réalisant un petit clip vidéo avec une légende pour Snapchat par exemple.

HEIF facilite également le groupage de plusieurs photos d’une même scène, mais prises à des niveaux de luminosité différents. Plus tard, il est possible de les fusionner  en une seule image grâce à la HDR, l’imagerie à grande gamme dynamique. Actuellement, les iPhone génèrent déjà des images HDR et le HEIF facilite l’émergence de technologies similaires. Une autre possibilité consiste à fusionner en une image unique plusieurs photos capturées selon différents angles. Enfin, il est également possible de regrouper plusieurs photos d’une animation et utiliser la compression vidéo pour réduire l’ensemble du fichier.

Vers une démocratisation de la réalité augmentée

Le format HEIF facilite le stockage des données connues sous le nom de Depth map, la distance existante entre un sujet et l’appareil photo. Un iPhone 7 Plus fournit déjà cette information avec ses deux capteurs. Grâce au format HEIF et le lancement d’iOS 11, les développeurs pourront mieux exploiter ces données.

Aujourd’hui, Apple utilise les données pour brouiller les arrière-plans dans son mode portrait. Grâce à iOS 11, créer des effets originaux devient plus simple. Cette carte en profondeur est également très utile pour la réalité augmentée qui permet de placer une image numérique sur une scène réelle. En effet, il est plus facile de procéder lorsqu’on connaît la distance qui sépare les différents éléments d’une scène.

Les inconvénients du format HEIF

Le format JPEG est présent depuis 25 ans et il a facilité le partage de photos entre les différents systèmes. Vous pouvez ainsi traiter sur votre iMac les images capturées avec votre iPhone 7 Plus sans qu’il y ait une perte de qualité ou une augmentation du poids. Actuellement, la majorité des appareils ne reconnaissent pas encore le HEIF et ne parviennent pas à les afficher correctement. Alors, les bénéfices relatifs à la taille des images et leur qualité restent inutiles.  Par exemple, l’univers Photoshop d’Adobe Systems n’a aucun support prévu pour le HEIF et il en va de même pour les navigateurs Web.

Le soutien matériel constitue aussi une autre préoccupation. Même si l’utilisation d’un logiciel simplifie la lecture du format HEIF, posséder les composants adéquats accélère le traitement et économise la batterie.   D’après les informations relayées lors du WWDC, les appareils équipés d’une puce A9 peuvent lire correctement les images HEIF. Pour une meilleure performance, la puce A10 Fusion convient mieux. À titre d’information, ce modèle équipe les iPhone 7 et 7 Plus. À propos des autres fabricants, les processeurs PC d’Intel ont commencé à supporter le format HEVC en 2016.

L’adoption d’un nouveau format prend également du temps. Par exemple, Microsoft a amélioré le JPEG avec un format appelé JPEG XR, mais pour l’instant, il n’a pas encore réussi à convaincre les utilisateurs. Si le format WebP de Google est courant sur le Web, son utilisation se limite à ce support, il n’est pas utilisé ailleurs. Même les téléphones Android de la compagnie américaine ne réussissent pas à les déchiffrer correctement.  

Enfin, le HEIF est basé sur le format vidéo HEVC. Or, ce dernier fait face à des problèmes coûteux de licences de brevets. Cette situation peut décourager certains acteurs majeurs du secteur comme Google.

Le JPEG n’est pas encore mort

Lorsque deux utilisateurs d’iPhone se communiquent via une application de chat, le logiciel peut déterminer si le HEIF est approprié pour le partage. Sinon, le logiciel d’Apple convertira une photo HEIF en JPEG. Par ailleurs, les anciennes images ne sont pas converties automatiquement. Cela signifie que vous n’obtiendrez que des économies d’espace pour les nouvelles photos que vous prenez. Ainsi, même si ce nouveau format s’avère être un succès, des milliards de fichiers JPEG persisteront sur Internet, les téléphones, les PC, les appareils photo numériques et d’innombrables recoins et recoins numériques. Si des formats atteignent l’immortalité, ce seront des fichiers texte et JPEG.

Selon Google Trends, depuis le WWDC, les recherches relatives au HEIF a rapidement augmenté sur le web. En effet, ces derniers temps, Apple s’est distingué par sa capacité à imposer ses innovations au reste du monde. Le format HEIF va-t-il connaître le même sort ? Nous serons bientôt fixés.

>> Lire également : Les meilleures applications photo pour votre iPad

Autres articles

Powered by iPhonologie.fr