iPhonologie.fr

Menutitle>Menu

Voitures autonomes : Apple et Waymo accélèrent Hertz et Avis entrent dans la danse

Menacées par les voitures autonomes, les agences de location tirent leur épingle du jeu. Apple et Waymo collaborent respectivement avec Hertz et Avis.

Voitures autonomes : quelle place pour les agences de location ?

Aujourd’hui, les constructeurs automobiles et les grandes sociétés du high-tech se livrent une course effrénée dans le domaine des voitures autonomes. Toutefois, un secteur pourrait souffrir de l’arrivée de ces véhicules sur nos routes : les agences de location de voitures. Elles subissent déjà la concurrence des véhicules avec chauffeurs et la multiplication des offres de libre-service rogne aussi leurs bénéfices. Dans ce contexte, l’arrivée des voitures autonomes porterait un coup fatal à leurs activités. Pourtant, elles viennent de recevoir un renfort de taille. Waymo a ainsi noué un partenariat avec Budget tandis que Hertz a fait de même avec Apple. Les agences de location pourraient ainsi s’appuyer sur leurs points forts : une présence internationale, un savoir-faire reconnu en termes de gestion de flottes et surtout, l’existence d’une base de clients qui utilisent régulièrement leur service.

Avis contribue au développement de Waymo

Avis, un des poids lourds de la location de voitures, a révélé qu’elle a conclu un partenariat avec Waymo, la branche d’Alphabet (la maison mère de Google) dédiée aux véhicules autonomes. Elle assure les services de maintenance et fournit aussi un parking sécurisé pour les voitures intelligentes de Google.  

Actuellement, Waymo utilise une première flotte composée de 600 minivans Chrysler Pacifica. Des particuliers utilisent ces véhicules pour leur déplacement quotidien et les voitures doivent être nettoyées et entretenues régulièrement.  David Krafcik, le PDG de la compagnie, insiste sur l’expérience d’Avis dans ce domaine. La présence internationale du groupe faciliterait également les tests au niveau mondial.

En plus des défis technologiques liés à leurs constructions, rapprocher les véhicules autonomes des utilisateurs constitue aussi un autre challenge. Waymo active plusieurs leviers afin de maîtriser les différents composants du système. Au mois de mai dernier, elle a noué un partenariat avec Lyft.  Cette collaboration permettrait de concevoir une offre similaire à celle proposée par cette concurrente d’Uber. Ceux qui auraient besoin d’un véhicule intelligent trouveraient ainsi rapidement une voiture disponible.

Apple teste sa technologie sur des voitures Hertz

Selon les informations relayées par Bloomberg, Apple teste sa technologie de véhicule autonome sur une flotte de voitures louées à Hertz. Parmi les marques utilisées figurent notamment des Lexus RX 450h. Récemment, Tim Cook, le PDG de la marque à la pomme, a confirmé l’existence du Projet Titan. Qualifié de mère de tous les projets IA, Titan a subi une véritable réorientation ses derniers mois. Alors qu’au début, Apple se focalisait sur la construction d’une voiture autonome, elle a revu ses plans. Maintenant, elle concentre ses efforts sur la mise au point d’un système de conduite autonome. Cette stratégie confirme le fait que la firme de Cupertino accorde une grande place au développement de la réalité augmentée. En plus des capteurs, cette technologie jouerait un rôle prépondérant au niveau des véhicules intelligents.

Les véhicules autonomes, un marché de  plusieurs milliards

Bien que les estimations varient, les voitures intelligentes constituent un énorme enjeu commercial. Le Boston Consulting Group estime que le marché des véhicules autonomes atteindrait 77 milliards de dollars d’ici 2035. De son côté, Lux Research va encore plus loin et valorise la potentialité du secteur à plus de 85 milliards de dollars. Même si réaliser une bonne estimation est difficile, il est clair que la première entreprise à proposer une voiture utilisable sur le marché empocherait une part intéressante des bénéfices. En effet, les premiers arrivés sont toujours les premiers servis.

Actuellement, l’iPhone assure plus de 50 % des recettes de la firme de Cupertino. La vente d’un système de conduite autonome lui permettrait de diversifier ses revenus et contribuerait aussi à renforcer son image de marque.

>> Pour en savoir plus : Apple trace sa route sur les dix prochaines années

Autres articles

Powered by iPhonologie.fr