iPhonologie.fr

Menutitle>Menu

WhatsApp : les appels voix gratuits pour le printemps

WhatsApp vient d’annoncer dans le cadre du Mobile World Congress de Barcelone travailler au lancement d’un service de communications vocales en toute gratuité. La start-up de messagerie, dont Facebook a fait l’acquisition la semaine dernière pour 19 milliards de dollars, pense lancer son service de télécommunications au deuxième trimestre 2014.

Jan Koum, son fondateur, en a fait l’annonce au MWC 2014 qui se tient en ce moment : WhatsApp lance son propre service de communication VoIP complémentaire à son offre de messagerie. Le but annoncé officiellement est de proposer aux utilisateurs un moyen bon marché de rester en contact avec leurs proches.

Actuellement, WhatsApp est fort de 465 millions d’utilisateurs réguliers, une puissante plateforme de départ pour un service d’appels voix. Le service sera lancé dans un premier temps pour les terminaux iOS et Android, puis dans un second temps, il sera également porté sur les systèmes d’exploitation BlackBerry et Windows Phone.

À l’heure actuelle, WhatsApp offre déjà un service de messagerie vocale avec la possibilité d’envoyer de courts mémos vocaux à vos contacts. Mais aujourd’hui, en ajoutant la communication voix, WhatsApp pourrait nuire à certains opérateurs et venir concurrencer Skype. Il fut un temps où les messages textes, SMS et textos, étaient une superbe source de revenus pour les opérateurs téléphoniques… ce temps est indubitablement révolu.

Une des caractéristiques du service de communication vocale proposée par WhatsApp sera une optimisation aux petits oignons des données échangées pour transporter la voix utilisant le moins de bande passante possible.

Facebook a donc fait l’acquisition de WhatsApp et peut-être que ce mouvement stratégique de l’application de messagerie vers la communication voix n’est pas étranger au prix qu’a mis sur la table le réseau social par rapport à Google qui proposait un montant de “seulement” 10 millions de dollars. Le fondateur de WhatsApp, qui a fait l’annonce de ce nouveau service à venir, confirme également que sa startup restera une entité indépendante. On nous avait dit la même chose lorsque Facebook avait fait l’acquisition d’Instagram.

Il conclura sa présentation en affichant d’ambitieux chiffres de conquête : un à deux milliards d’utilisateurs…

Autres articles

Powered by iPhonologie.fr