iPhonologie.fr

Menutitle>Menu

Les nouvelles règles d’utilisation de l’API Instagram officielle tuent de nombreuses apps tierces

Peut-être utilisez-vous une application tierce Instagram pour consulter votre flux instagram, certainement pour bénéficier de plus d’options et de liberté dans les recherches sur les hashtags, etc. Si tel est le cas, il y a de fortes chances que votre application Instagram d’un officiel ait cessé de fonctionner. C’est le résultat d’une nouvelle politique plus restrictive menée par Instagram auprès de ceux qui utilisent leur API officielle pour proposer des applications et services qui reposent sur le réseau social photo vidéo.

Cette nouvelle politique plus stricte sur l’utilisation de l’API officielle Instagram est entrée en vigueur au 1er juin 2016 et est appliquée par le réseau social de partage de photos et vidéos, filiale de Facebook.

Par exemple, si vous utilisiez l’application FastFeed for Instagram, eh bien elle fait partie des nombreuses applications qui reposent sur Instagram et sites Web qui ont cessé de fonctionner hier. Leurs développeurs indiquent qu’Instagram a réalisé des changements importants sur la gestion de leur plate-forme pour les développeurs externes qui utilisent leur API. À partir du 1er juin 2016, ils n’autorisent plus les applications tierces à surfer parmi les photos Instagram. Ils précisaient également que, à leur grand regret, leur application cesse donc de fonctionner à partir du 1er juin et est loin d’être une exception.

Les applications comme Gramfeed ou Mixgram pour iPhone ont été retirées de l’App Store ou ne fonctionne plus. Certains développeurs n’auront d’autre alternative que de trouver une autre utilité à leur application pour la recycler. C’est le cas de Gramfeed  qui va opérer une transition vers Picodash et permettra d’effectuer des recherches et de gérer les réseaux sociaux pour les marques, les éditeurs et les journalistes.

Depuis le mois de décembre dernier, des équipes chez Instagram sont à la tâche et ont épluché au peigne fin toutes les applications qui reposent sur leur service afin de leur accorder ou non le plein accès aux fonctionnalités offertes par leur API officielle. Pour éviter une concurrence malsaine, un peu comme le fait Apple quand une application n’apporte absolument rien, ils ont tout simplement viré toutes les applications qui se contentaient d’être un simple navigateur Instagram sans rien de plus. Les développeurs n’ont pas été pris par surprise puisque cela fait six mois qu’ils ont été invités à soumettre leurs applications à un nouveau processus d’autorisation pour utiliser l’API Instagram officielle, via le site web Instagram à destination des développeurs.

Le but de la manœuvre est à la fois de débarrasser d’une partie de l’écosystème Instagram des applications redondantes ou parasites qui n’apportent rien du tout, brouillant ainsi le message du réseau social de partage de photos et vidéos, mais aussi de se débarrasser une bonne fois pour toutes des applications tierces malicieuses. Conscient de la richesse d’une communauté de développeurs qui utilisent la plate-forme Instagram pour leurs applications, le réseau social n’est toutefois pas prêt à se tirer une balle dans le pied et à supprimer toutes les applications tierces. Loin s’en faut. Instagram en profite pour préciser le type d’applications qu’il continue d’encourager à utiliser leur API officielle comme :

  • Les applications qui partagent le contenu Instagram avec d’autres applications ou services pour par exemple imprimer des photos, importer une photo Instagram en tant que photo de profil, etc.
  • Les applications qui aident les annonceurs et les marques à analyser leur public et marchés potentiels, développer du contenu stratégique, etc.
  • Les applications qui aident les éditeurs de contenu à découvrir justement du contenu pertinent et à le partager en utilisant des systèmes d’encapsulage.

Bref, comme vous le voyez vous-même, ces nouvelles règles d’utilisation du module API Instagram éjectent de facto de notre paysage iPhone / iPad toutes les applications qui se contentaient simplement d’offrir une expérience de navigation dans les flux Instagram alternative à l’application officielle.

Vous pouvez consulter l’intégralité de ses règles sur cette page.

Powered by iPhonologie.fr